Séminaire de fin d'année dans un lieu pas comme les autres


Louise fait partie de la communauté des JdN.
Elle a récemment accueilli les membres du « Cercle Général » à L’Usine, pour un séminaire de travail en équipe.

image cotonnerie.png (1.3MB)

C’est quoi L’Usine ?

L’Usine, ou La Cotonnerie, est un lieu atypique, qui s’est construit en mode « organique » : c’est une ancienne cotonnerie. Elle est située dans le Beaujolais Vert, à Mardore, entre Tarare et Roanne, juste à côté d’Amplepuis et de Cours-La-Ville. L’idée, c’était que comme l’annonce était venue par hasard et que personne à cette époque ne cherchait particulièrement à acheter quelque chose, il fallait tout prendre comme du bonus et ne pas chercher à tout prix à nous contraindre pour arriver à ce que le projet réussisse.

Quelles résonances avec les Jardinier·e·s du Nous ?

Elle a une gouvernance particulière qui résonne avec la gouvernance partagée : la SCI La Cotonnerie est propriétaire de l’usine depuis le 1er juillet 2014. L’association Wa5 est chargée par délégation de pouvoir des actionnaires de la SCI de s’occuper de la gestion du lieu. Les deux structures sont étroitement liées et interdépendantes, y compris juridiquement. Wa5, en tant que personne morale, fait partie des associés de la SCI ; les associés de La Cotonnerie forment l’un des trois collèges d’administration de l’association Wa5. Les deux autres collèges rassemblent d’un côté les Supers, les gens qui donnent un coup de main régulier, un investissement en temps ou en travail conséquent à l’usine, et de l’autre les Bienvenus, visiteurs occasionnels de l’usine, artistes en résidence, etc. Tous deviennent de fait membre de l’association, pour des questions d’assurance principalement. Et tous, membres de la SCI, Supers ou Bienvenus, paient le même forfait de nuitée lorsqu’ils passent à l’usine.

Sa raison d’être ?

Même si elle n’est pas formalisée, on pourrait dire qu’elle tourne autour de ces aspects : « intégrer le projet dans une vraie vision écologique, et financièrement, dans l’économie solidaire et sociale […] un lieu que chacun puisse investir de ses propres envies, mais un lieu tout autant pour soi que pour les autres. Que personne ne se perde individuellement dans ce collectif. Qu’il y ait du partage, de l’échange et de la mise à disposition, humaine, matérielle, culturelle, de connaissance et de lieu ; entre nous, mais aussi avec ceux qui viendront faire vivre et animer l’usine pendant les travaux ou ensuite. Qu’il y ait de la musique, de la danse, folk ou pogo, des grosses fêtes et de la bonne bouffe… Des choses qu’on ne connaît pas encore, des choses qu’on n’a pas l’habitude de faire, des choses qu’on ne peut pas faire tout seul […] »

Le projet qu’elle constitue met donc en œuvre l’apprentissage pair-à-pair :
- Le collectif a adhéré au mouvement d’auto-construction coopératif des Castors Rhônes Alpes , héritiers d’une longue tradition d’auto-construction et d’entraide mise en place après la 2nde guerre mondiale
- Tous les travaux ont été faits par les membres du collectif, sans avoir d’expertise particulière : au gré des discussions, des envies, des motivations, des tutoriels et des recherches, des solutions sont trouvées et testées puis mises en œuvre.

Une aventure incroyable qui a largement inspiré l’équipe lors de son séminaire !

image IMG71971.jpg (3.2MB)
L'équipe du Cercle général : Dorothée, Yohan, Adrien, Anne-Laure, Romain, Anna, Marlène et Louise, notre hôte

image Sminaire_JDN__Dcembre_2020__Rles.jpg (0.2MB)
L'équipe en plein travail

Pour en savoir + : https://lacotonnerie.wordpress.com/