Préparer Terre d'Espérance

Nom de l'initiateur·trice de l'atelier : Benoît GUILLARD
Noms des participant·es : Mgr HABERT, Père MORLET, Agnès et son mari de Charente,, Alain, Sébastien 31, Eliska Nd des Dombes,
Description / éléments importants de l'échange : En proposant cet atelier, Benoît a voulu témoigner de ce que l'équipe Mission Rurale 65 a déjà entrepris:Cette association regroupe des laïcs et des prêtres et a pour objet de participer avec d?autres associations à un " développement solidaire en rural ", en comprenant et analysant ce qui se vit, ce qui est en jeu, en combattant l?exclusion et en participant à la vie des associations, des syndicats et des communes. Elle est amenée à fournir des services d?études et de formation. Ainsi elle participe à l?analyse des mutations économiques, sociales et culturelles, à l?évolution des communautés chrétiennes, dresse quelques perspectives et fait l?état d?initiatives porteuses d'avenir tant dans la société civile qu'au c?ur de communautés chrétiennes.
Ainsi, Mission Rurale 65 a organisé en avril 2019 le 1er Forum des Initiatives Locales (FIL 65), en en vue de la préparation du Rassemblement national rural Terre d'Espérance 2020 organisé par la Conférence des Évêques de France. Nous avons pu recueillir près de 50 initiatives locales sur notre petit département des Hautes-Pyrénées ! Ces témoignages dévoilent le foisonnement d?actions relevant pour la plupart des valeurs de l?Eglise, inscrites dans des démarches d?économie sociale et solidaire et qui portent en elles d?innombrables solutions aux dysfonctionnements repérés dans tous les secteurs de notre vie. Ces expériences concrètes et vécues sont autant de pistes et d?espérances pour élaborer la société et l?Eglise de demain.
Le Père Joël MORLET et Mgr HABERT sont présents dans cet atelier.
Mgr HABERT annonce le report à nouveau de Terre d'espérance, déjà reprogrammé initialement en avril 2021, à avril 2022, compte tenu du contexte sanitaire actuel. Ce sera l'occasion d'avoir plus de temps afin de relancer la dynamique initiée en 2019, de continuer les actions entreprises pour certains diocèses dès 2019 mais aussi d'élargir la dynamique dans les diocèses qui n'avaient pas encore participer à cette dynamique... C'est aussi l'occasion d'approfondir le lien entre ces forum ouverts et voulus par la conférence des Évêques de France autour de ces 4 journées et la dynamique autour de Terre d'Espérance qu'il faut relancer.
Joël explique ajoute qu'il sera proposé une journée de préparation nationale pour tous les diocèses de France, fixée au samedi 24 avril 2021 afin de soutenir cette relance et souligner ce chemin d'espérance.
Agnès et son mari, agriculteurs en Charente, nommés par leur Évêque pour préparer Terre d'Espérance, sont un peu perdu et ont du mal trouver un chemin pour avancer. Benoît propose de leur envoyer toutes les réflexions, les types d'animations mis en place dans le 65 pour les inspirer. Il souligne également l'importance des réseaux tels que le CMR, le MRJC et les EAP. Il souligne qu'il faut faut se relier entre ces différents mouvements pour avoir la force d'avancer...
Alain, agriculteur et diacre, souligne la difficulté pour avancer et la nécessité de s'appuyer sur les mouvements en place. Il pense nécessaire de relancer ces mouvements autour des initiatives locales et de les relier pour faire église...
Eliska est en charge au sein de l'Abbaye des Domes de la production laitière sur l'exploitation agricole et souhaite mettre en oeuvre Laudato si dans le quotidien de son travail. Elle découvre Terre d'Espérance et réfléchie en petite équipe pour l'écologie dans sa communauté. Mgr HABERT lui explique la dynamique et le nouveau calendrier en rappelant que Laudato'si en est le fil rouge!
Sébastien du 31 qui vient de nous rejoindre, apprend le report de Terre d'espérance alors qu'il a lui aussi la responsabilité de l'animation de la préparation de cet événement sur le 31. Il pense qu'il est important de réconcilier tous ces mouvements en perte de vitesse avec des mouvements nouveaux et "plus jeunes". Il se réjouit de ce report qui va lui donner plus de temps en considérant que les efforts accomplis jusqu'alors ne sont pas perdus.
Agnès du 16 souligne les problème des agriculteurs dans son territoire: peu nombreux, au c?ur d'une population vieillissante et de plus en plus éloignés des citadins, elle s'interroge sur leur avenir et les actions à mener compte tenu du décalage
Benoît propose que les outils numériques puissent être mis au service de cette journée nationale préparatoire de Terre d'Espérance 2022, le 24 avril 2021. Il suggère qu'un blog soit mis à disposition de toutes les équipes diocésaines afin de partager toutes les richesses des différentes initiatives également sources d'inspiration...
En conclusion de cet atelier, rendez-vous est finalement donné par Mgr HABERT à tous et chacun pour le 24 avril prochain en préparation de Terre d'espérance 2022 et en souligne que toutes les précisions nécessaires à cette organisation seront très vite diffusées pour ne pas quitter cette dynamique. Il se réjouit également de ces 4 journée qu'il considère tout à fait en phase et à relier avec la dynamique initiée au travers de Terre d'espérance...
Quel plan d'actions pour la suite ? : Préparation Terre d'espérance 2022 avec une journée nationale dédiée pour chaque diocèse, le 24 avril 2021