Planter des arbres

Nom de l'initiateur·trice de l'atelier : Pierre-Emmanuel Gabe
Noms des participant·es : Benoit Donzé (Forestier et diacre)
Sébastien Gass (Vigneron)
Louis Fabre, vigneron dans l'aude
Description / éléments importants de l'échange : Planter le plus possible.
Les arbres abritent la biodiversité, améliorent les sols.
Laisser pousser ceux qui poussent naturellement pour commencer.

Les arbres créent des liens entre les agriculteurs.

Les arbres apprennent l'humilité, et de se replacer par rapport à la création. Le lien au temps peut être matérialisé par un arbre.

L'arbre peut être un outil de catéchèse. S'émerveiller devant un arbre. Cela assure un lien entre la ville et la campagne.
L'arbre se définit dans le temps, l'animal dans l'espace. L'arbre s'adapte avec son génome au cours de la vie.
On rencontre également une sorte de sacralisation de l'arbre qui fait que les gens ne veulent plus que les arbres soient coupés, ce qui est également excessif.,
Il est dommage que les paroisses ne s'emparent pas plus des possibilités liées à l'arbre, qui est devenu assez paien.

Les arbres sont le lien entre la terre et le ciel : racines en terre et feuilles dans le ciel.

Comment faire pour que cet émerveillement des arbres soit partagé?

Education avec les jeunes, découverte de la forêt.

Action concrète dans l'Eglise, planter des arbres ? En Alsace, des paroisses ont des forêts. des arbres devant toutes les églises?

Il serait intéressant de revaloriser les terres de l'Eglise en agroforesterie.