Partager la terre et l'eau

Nom de l'initiateur·trice de l'atelier : Jean-Marie MARCHAND
Noms des participant·es : Marie Isnard Salviati, Raymond Monnoyeur, Jacques Pézot, Marie Véronique Plane, Yvette (de Belfort)
Description / éléments importants de l'échange : - Assez de terre pour nourrir l'humanité? Auj bcp de terre n'est plus utilisée pour produire mais pour routes, logement, carburant.... Le partage de la terre est un challenge à relever si on veut que la nourriture soit accessible à tout le monde, quel que soit le pays ou continent.
- Assez d'eau pour la terre et l'homme? Quelle gestion de l'eau au robinet? Elle est comptée! Or les populations ne réagissent pas tant que les Préfets ne déclarent pas des coupures imposées. On n'est pas très responsables. manque d'attention
- Redécouverte de la terre et de l'eau comme essentiels à la vie, alors qu'on gaspille ici au détriment de la terre et de l'eau. Mieux vivre en harmonie avec la terre. S'enrichir de ce qui est mis en place dans les pays du Sud et notamment ds les zones rurales. Nous avons auj des "sols morts" à cultiver autrement.
-Concurrence déloyale pour le partage de la terre + partage de l'eau inégal, notamment pour les jeunes agriculteurs qui veulent s'installer. Individualisme, le plaisir avant le souci du bien commun. terre et eau sont un héritage commun
- lien avec la Parole: en respectant la Terre nous respectons le Créateur, et Ses enfants, la conversion doit être générale, globale
Quelles nouvelles idées/projets à mettre en oeuvre concrètement dans mon diocèse ? : -- Privilégier les circuits courts: + les structures sont grosses, - elles respectent la biodiversité et la nature des sols => on ne respecte pas le sol dans ces conditions. Encourager la production locale dans lesquelles on est + au service du sol
- Pique nique chez des exploitants divers (agriculteur, horticulteur...)
-Proposer un pèlerinage convivial pour faire du lien, mieux se connaître, mieux se comprendre
- dans les écoles, apprendre aux enfants à semer, replanter, récolter et manger => prise de conscience de la valeur de la nourriture
- encourager le lien au sol par le jardin partagé, la production n'est pas si simple que ça!
- pour rendre de la dignité aux gens qui ont faim: aller avec eux à la fin des marchés pour récupérer les invendus et avec eux confectionner des plats, soupes...
- montrer ce qu'est le travail de la terre concrètement
- sensibiliser au cycle de l'eau: elle n'est pas éternelle et peut être source de conflit (cf jeux et animations du CCFD pour les enfants, se rapprocher de nos délégations)
Commentaires éventuels : MERCI pour cette superbe technique au service de nos non moins superbes échanges ;)