Jardins partagés LAUDATO SI

Nom de l'initiateur·trice de l'atelier : Laurent SEUX
Noms des participant·es : 10 personnes ont participé, partiellement ou en entier
Laurent Seux (Secours Catholique), Mgr Pierre-Yves MICHEL (Valence), Mgr Roland MINNERATH (Dijon), Marie-Pierre (Hérault), Joséphine (Autun), Valence et son épouse (Metz), Jean-François (Evry), Sophie et Laurent (Ardèche)
Description / éléments importants de l'échange : Pour les personnes qui n'ont pas d'expérience des jardins partagés, de nombreuses questions:
- comment organiser les choses?
- par quoi faut-il commencer?
- quelle disponibilité cela demande?
- comment assurer la pérennité?

Les expériences partagées dans le groupe concernent des jardins partagés près de Lyon, un atelier permaculture pour des jeunes en Essonne, un jardin partagé dans un monastère par un groupe de l'aumônerie militaire ...

Informations pratiques partagées par celles et ceux qui ont une expérience:
- il faut avoir un petit groupe de personnes intéressées pour lancer un projet
- le terrain peut être très limité (des carrés potagers de 1m x 1m dans des bacs en bois...) ou très étendu
- pour trouver un terrain on peut solliciter les paroisses (jardin du presbytère, paroissiens...), les diocèses, des monastères, une commune, des agriculteurs...
- il faut surtout une personne / une petite équipe qui va animer, organiser les choses
- il faut trouver des personnes qui ont une expérience de jardinage, permaculture qui vont conseiller les débutants
- le matériel dépend de la surface à cultiver; il peut être prêté (motoculteur...) et partagé
- c'est important d'avoir une présence régulière, notamment pour les arrosages
- il faut surtout que les décisions se prennent collectivement, mais aussi laisser une certaine liberté, créativité à chacun·e
- avoir des temps de convivialité
- travailler avec d'autres personnes ou groupes qui sont hors Eglise

Aspects importants que permettent les jardin partagées:
- se rapprocher de la nature, de la création, et louer le créateur
- intégrer des personnes en précarité
- créer du lien, de la solidarité, du partage
- associer des paroissiens (prêt de matériel, compostage...)
- évangéliser des personnes loin de l'Eglise,
- on peut avoir un jardin biblique, catéchétique, ( liens avec la Bible...)
- l'activité jardin peut entrainer d'autres activités communes (cuisine, visites chez des agriculteurs...)


-
Quel plan d'actions pour la suite ? : Le Secours Catholique s'appuie sur l'expérience de 150 jardins partagés en France, et va mettre à disposition une fiche de conseils
En Ardèche, projet de jardin partagé près d'un sanctuaire, avec ceux qui habitent à proximité, et aussi ouvert à ceux qui passent