Fraternité et biodiversité

Nom de l'initiateur·trice de l'atelier : Michel Angelier,
Noms des participant·es : Hélène Versavel, Gosselin Hervé, Catherine Boyer, Michel Angelier, Frère Joseph Maurel, Hélène Hypolite, Françoise Michaud, Jean-Marc Eychenne
Description / éléments importants de l'échange : 21 -

- Biodiversité = constat. Biomimétisme comme un enseignement pour mieux vivre (observer les poules !). Humilité et lois à accueillir pour la vie relationnelle et la fraternité.
- Exemple : "l'insecte ravageur n'est pas votre ennemi, il vous dit quelque chose !" cet exemple a remis en cause les manières de cultiver.
- Fraternité dans le sol comme le disait l'agriculteur Aurélien; Quelle place pour nous hommes parmi les bêtes et les plantes ?
- lien avec les franciscains. "On apprend plus dans les bois que dans les livres" (Saint Bernard). Champ de recherche essentiel, tout est dans la nature y compris pour soigner les hommes. Nous sommes trop déconnectés, trop dans le virtuel. Thématique qui peut toucher nos contemporains. Lien avec notre santé et notre équilibre.
- Il faut du temps pour recevoir le réel comme école de sagesse ! Se laisser transformer personnellement. Se laisser faire. Aller "perdre du temps dans les bois". Parler à la diversité des tempéraments (plus intello, plus contemplateurs) et pour ce faire appeler la bonne personne à témoigner.
- livre " Parcours spi pour une conversion écologique" proposer également d'aller dans les bois.
- sentir, goûter et faire goûter. Sortir du mental pour être dans la réceptivité, se laisser enseigner. Formation à l'écoute. Rencontrer pour recevoir.
- Faire découvrir à tous (générations, autres cultures, migrants) la biodiversité
- La thématique de l'écologie interpelle largement et permet d'ouvrir les groupes
- Travailler un jardin crée un lien et légitime la parole
-Se nourrir de relations, on nourrit parce qu'on prend soin... Après on peut parler des choses plus spirituelles. Recevoir l'inattendu, en ayant une posture d'humilité.
Témoignage de frère sur l'accueil d'un

  • Quel plan d'actions pour la suite ? :



  • Nom de l?initiateur·trice de l?atelier :

  • Noms des participant·es :

  • Description / éléments importants de l?échange :
Quel plan d'actions pour la suite ? : - marche avec les 5 sens spirituelle et pédagogique
- marche avec des gens d'autres spiritualités
-Visites, aller à la rencontre des personnes qui vivent autour de nous
- Développer les rencontres qui permettent de promouvoir "nourrir les hommes"
- "Aller aux périphéries" non pas pour apporter quelque chose aux gens, mais pour voir de quoi nous avons besoin. Quels sont nos besoins réels pour la vie de nos communautés? Qui peut m'aider ? Ca crée du lien avec des personnes qui sont loin de nos églises. Recevoir.
La fraternité se propose : témoigner de ce qu'on vit. Être accueillant pour donner envie..."Regardez comme ils s'aiment".