du jardin à l?assiette

Nom de le la personne à l'initiative de l'atelier : Cécile vacher Claire Georgin
Description / éléments importants de l'échange (pas de réponses obligatoires) : : Fiche réalisée à distance par courriels
Qu'est-ce que ce thème nous évoque d'un point de vue spirituel et/ou théologique ? : La nourriture : « Fruit de la terre et du travail des hommes » ;
Bien des passages bibliques évoquent ce sujet croisé culture/ terre / nourriture : la promesse d?une terre, de l?abondance, du travail dans le respect et l?attention fraternelle sinon il y a risque de pertes humaines et famines? dans la Genèse, les prophètes,?
La nourriture comme élément de partage, d?accueil, de culture
Est-ce qu'il y a déjà des initiatives sur le diocèse ? : Oui
Si oui, lesquelles ? : Pèlerinage de la Font-Sainte avec fête des bergers où le monde des agriculteurs a été particulièrement mis en avant en 2019
Dans les écoles cathos différents projets type vergers, potagers, attention au gaspillage alimentaire.
En partenariat entre école et paroisse : fête de la création avec repas partagé local/fait-maison et vaisselle collective.
Sur la cathédrale : installation de ruches depuis un an.
Dans les sphères laïques les associations type les croqueurs de pommes, des magasins de produits locaux, voire avec une monnaie locale?
Qu'est-ce qui nous semble manquer ? : Des passerelles entre mondes sécularisé et ecclésial, des tarifs plus abordables, des circuits et mises en réseaux, des énergies porteuses de projets.
Mais aussi de l?audace pour chacun
Le confinement nous invite à soutenir les producteurs locaux, poursuivons cet élan même déconfinés !
Y'a-t-il des propositions d'action pour mon diocèse? : Oui
Si oui, lesquelles ? : Projet d?une mise en valeur du jardin et des terrasses de l?ancien séminaire de Saint-Flour
Le bâtiment est transformé actuellement sur une bonne partie en lieu d?accueil type « hôtellerie » avec restaurant (cuisine traditionnelle)
Création d?un jardin « biblique » avec plusieurs hypothèses : culture de simples + jardins partagés + jardin potager + verger + jardin catéchétique pour nourrir le corps de manière locale, bio, bon et l?âme de manière spirituelle, relationnelle et fraternelle?
Questions ou besoins à remonter à la CEF : Aurions-nous l?audace de soutenir nationalement, une réflexion sur un repas sans viande (le vendredi !), voire sans protéines animales, mettant en valeur les protéines végétales locales (céréales + légumineuses) et la viande de meilleure qualité les autres jours, pour un impact allégé dans notre bilan carbone.
Et des hosties issues de l?agriculture biologique ?????
Il y a certainement aussi une sensibilisation, des échanges à créer et des aides à apporter entre agriculteurs, écologie, église, écoles avec moins de lourdeurs administratives? par exemple : agriculteurs locaux qui passent en bio et forment, échangent leurs savoirs, nourrissent les paroissiens qui font vivre l?économie locale : restaurants, cantines d?entreprises, d?écoles, familles, avec un coût intéressant et un bonne qualité de produits, une bonne cuisine pour une bonne santé, sans appauvrir la terre et en célébrant et louant ces actions.
Commentaires éventuels : Merci ! :)