Campus21 - Capitalisation - "Quels sont les freins pour pratiquer la GP dans un collectif oeuvrant pour la transition écologique, économique et citoyenne"

Date de l'atelier : 24.07.2021 - 14:00
Thématique(s) : Partager le pouvoir

Proposeur.e

Nom : Jardin "Pour une transition collective, animons la !"

Noms des Participant.e.s

Noms (séparés par des virgules) : Fred, JP, Lorenzo, François, Élodie, Julie, Norbert, Anna Élisa, Marylène, Sébastien, Daniel
Nom de la mémoire : JP

Atelier

1.Eléments-Clés partagés, Idées fortes :
  1. Nous avons identifié différents freins que nous avons regroupé en 4 catégories :
  2. Biais Individuels :
  1. Imposer la gouvernance partagée (elle n'est pas le fruit d'une envie collective)
  2. Incapacité ou non volonté d'une transition personnelle (qu'implique la transition collective) soit tout court ou alors au sein d'un groupe (publiquement).
  3. Résistances au changement
  4. Absence d'intelligence corporelle et émotionnelle (elles ne sont pas développées)
  5. Orgueil des sachants
  6. Culture de domination intériorisé
  7. Réaction au sentiment d'urgence
  8. Absence de raison d'être (d'intention) personnelle claire
  9. "Coût" trop grand du changement de posture
  10. Allergie aux cadres et processus au sein des associations
  11. "Ça fait chier" les personnes qui veulent que du concret et de l'action d'avoir à vivre de longues réunions


  • Gouvernance en place dans les groupes :
  1. Absence de Raison d'être (intention) collective claire
  2. Fonctionner selon l'ancien modèle
  3. Ne pas travailler la posture, la culture de coopération
  4. Manque d'alignement entre les trois niveaux d'intention (personnel/projet/sociétal)
  5. Difficulté à concilier envie de cheminement commun et envie d'action/de concret


  • En lien avec la GP :
  1. Non connaissance, expérience pratique de la GP
  2. Ne pas comprendre le culture de coopération
  3. Engagement trop radical : engagement de l'Être tout entier
  4. Sensation de lourdeurs, de rigidité, d'une implication grande en temps pour mettre en place et faire vivre la GP


  • Acculturation au système capitaliste
  1. Prendre l'intelligence cérébrale comme unique référence au détriment des autres intelligences
  2. Recherche de résultats, efficacité, rapidité
  3. Réaction au système : purisme idéologique anarchiste (liberté, pas de règles, pas de cadre, perte de l'importance de l'interdépendance, individualisme...)


  • Divers :
  1. Schémas sociétaux limitants (préfecture, banque) => complication administrative



Ces pistes vont servir au nouveau jardin "Pour une transition collective, animons là" à explorer des solutions afin de lever ces freins.

2.DÉCLICS, Prises de conscience et PÉPITES du groupe sur le contenu :

Nous remarquons que quelques soient les groupes de transitions les difficultés semblent être les mêmes de toute part.


Il ne suffit pas de vouloir changer le monde pour vouloir se changer soi.

3.DÉCLICS, Prises de conscience et PÉPITES du groupe sur le déroulé (pair à pair) :

Format court (50minutes) qui a permis de focaliser l'attention sur une énumération rapide des freins.

Demande aux participant-e-s d'illustrer leur propos par des exemples vécus.

Ce cercle a été comme un cercle d'écoute pour les participant-e-s : tout le monde avait le smile à la fin et s'est senti-e libéré-e un poids.

Focaliser sur les freins sans chercher de solutions a permis aux participant-e-s de se sentir léger et en confiance.

4.Prochains pas ensemble :

11 personnes ont laissé leurs coordonnées pour rejoindre le jardin. Il va se concrétiser en fin 2021 et ces personnes seront invités pour une première rencontre visio.

Imprimer la ficheVous pouvez imprimer maintenant avec votre navigateur